Prurit cuir chevelu

Sommaire

 

Il existe plusieurs types de prurit.

Pour avoir une belle chevelure en bonne santé, il est indispensable d'apporter des soins réguliers et appropriés à notre cuir chevelu.

Qu'est-ce que le prurit du cuir chevelu ?

Le prurit provoque des démangeaisons importantes qui vous obligent à vous gratter constamment, il peut être :

  • localisé sur une région cutanée,
  • généralisé à l'ensemble de la peau.

Il est généralement associé à des lésions dermatologiques.

Le prurit ne touche que la peau et les parties semi-muqueuses, il n'atteint pas les muqueuses et les viscères.

Symptômes du prurit

Le fait de se gratter va donc occasionner des lésions cutanées qui vont être différentes selon l'intensité du prurit, celui-ci peut même générer une douleur.

Il existe donc différents degrés de prurit qui varient selon l'intensité des démangeaisons, qui vont du prurit modéré au prurit sévère où l'on peut se gratter jusqu'au sang.

Plus on se gratte, plus le cerveau va réagir à toute stimulation extérieure par le grattage et cela va provoquer un traumatisme.

  • Ce qui veut dire que le prurit peut être discret ou fréquent dans la journée. Il sera physiologique s'il apporte une sensation non désagréable.
  • En revanche, si ce dernier devient désagréable et nuit à la qualité de vie et au sommeil de l'individu, il deviendra pathologique, sachant que certains prurits sont plus fréquents le soir.

Cuir chevelu : quels types de prurit ?

Le prurit est souvent lié à une pédiculose, cependant il peut cacher d'autres causes comme :

Les facteurs d'aggravation du prurit sont bien souvent :

  • le stress,
  • le surmenage,
  • la dépression.

Le grattage est généralement l'expression de l'anxiété et peut devenir un tic.

Le traitement du prurit passe d'abord par le traitement des lésions du psoriasis.

Prurit du cuir chevelu : quelques conseils

Pour limiter le prurit qui favorise l'apparition des démangeaisons, il faut éviter :

  • de se gratter,
  • les bains et les douches trop chauds,
  • de se sécher les cheveux en frottant (séchez-les avec douceur en les tapotant) ;
  • les vêtements qui grattent : bonnet, chapeau,
  • la consommation d'excitants, d'alcool et de tabac ;
  • d'avoir une alimentation déséquilibrée (trop sucrée notamment) ;
  • le stress (détendez-vous, méditez et pratiquez une activité physique qui vous plaît).

En aromathérapie, on peut aussi proposer ce mélange à placer dans un flacon de 250 ml équipé d'un vaporisateur :

  • 100 ml d'HA de camomille allemande ;
  • 50 ml d'HA :
    • de lavande vraie,
    • de camomille romaine,
    • de tea-tree.

Pulvérisez votre cuir chevelu et les zones concernées à volonté. Cette préparation se conserve un mois au réfrigérateur et ne présente aucune contre-indication.

Bon à savoir : le prurit est fréquent chez la femme enceinte et chez les individus infectés par le virus du SIDA.

Aussi dans la rubrique :

Troubles associés et complications des pellicules

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider